skip to Main Content
Menu
Coup De Projecteur Sur Marcel Bénéteau

Coup de projecteur sur Marcel Bénéteau

Marcel Bénéteau

Marcel Bénéteau

Marcel Bénéteau, ancien professeur de l’Université de Sudbury où il fut chef du département de folklore et d’ethnologie du Canada français, fut l’invité de l’ABO-franco pour le Supercongrès de 2017. Il nous a dressé son parcours unique et fort intéressant. L’harmonica à la bouche et la guitare dans les mains, il nous a conté comment il était chansonnier la nuit sinon chauffeur de taxi et travailleur dans une usine d’automobiles le jour à Windsor, et comment il alimentait son bagage musical en collectionnant les vieilles chansons de ses voisins et de leurs amis (surtout de ses voisines et de leurs amies) de son village natal de la Rivière-aux-Canards près de Windsor.

Couverture du CD "À la table de mes amis" de Marcel Barbeau

“À la table de mes amis” – recueil de vieilles chansons du Détroit, par Marcel Barbeau.

En courant les bibliothèques et les archives, et en étudiant pour son B.A. à l’Université de Windsor, il s’est formé assez tardivement dans la vie en ethnologue et linguistique. Jouant « le tout pour le tout » (thème de notre conférence), il partit pour l’Université de Laval, où il fut admis directement au doctorat, qu’il termine dans un temps record. Il découvre que les chansons des Canadiens français dans la région du Détroit ne sont pas surtout des chansons à répondre, mais plutôt des chants narratifs et des plaintes, venus directement de la France du 17e et du 18e siècle.

Il retourne dans son patelin enseigner le français comme chargé de cours à l’Université de Windsor. Pour un emploi permanent, il fait le saut dans le nord et se fait l’héritier d’un R.P. Jésuite, Germain Lemieux, le fondateur du Centre franco-ontarien de folklore. Il poursuit ses recherches et aide à créer des dictionnaires spécialisés pour comprendre les anciens mots français souvent préservés dans les chants et les contes de chez nous. Et il produit plusieurs disques compacts de chansons traditionnelles!

« Le Rossignol y chante »; Couverture du volume de la première partie du répertoire de la chanson folklorique française au Canada; Publié par Marius Barbeau

« Le Rossignol y chante »; Couverture du volume de la première partie du répertoire de la chanson folklorique française au Canada; Publié par Marius Barbeau. Ottawa: Musée national de l’Homme, 1979.

Marcel Bénéteau nous a décrit ses enquêtes orales et ses trouvailles de cahiers manuscrits dans les familles qu’il a visitées. Ensuite, il nous a donné des suggestions pour alimenter nos bibliothèques : surtout les livres de Marius Barbeau, par exemple, Le rossignol y chante (première partie du répertoire de la chanson folklorique française au Canada. Ottawa : Musée national de l’Homme, 1979). Il suggère aussi d’obtenir les livres de référence de Conrad Laforte et de Patrice Coirault. Un grand rat des bibliothèques et des archives, Marcel Bénéteau a su inspirer les bibliothécaires (14 au début, plus de 20 vers la fin), puisque les gens passant dans le couloir l’entendaient chanter, raconter, et furent attirés par une conférence absolument passionnante.

Et il nous informe, maintenant à la retraite, qu’il est beaucoup plus disponible pour les bibliothèques scolaires et publiques, animer des sessions de contes et de musique traditionnelle! Intéressé? Me contacter pour plus de renseignements.

Et à l’année prochaine au Supercongrès 2018!

Paul Laverdure est le Directeur de la Bibliothèque, Archives et Technologies de l’Information de l’Université de Sudbury.

Save

Save

Save

Save

Back To Top