skip to Main Content
La Francisation De Scholars Portal : Progrès Vers Le Bilinguisme, Deuxième Partie

La francisation de Scholars Portal : Progrès vers le bilinguisme, deuxième partie

By Kathryn Barrett, Kara Handren and Sabina Pagotto

Dans le numéro d’Open Shelf du mois dernier, la première partie de cet article a dressé le portrait de Scholars Portal, la division de services numériques du Conseil des bibliothèques universitaires de l’Ontario (CBUO) et a raconté ses premiers efforts pour fournir un soutien en français. Cela comprend un aperçu des progrès réalisés par Scholars Portal vers le bilinguisme entre 2002 et 2015.

La deuxième partie de cet article présente deux études de cas de services qui sont devenus entièrement bilingues et conclut en soulignant les attentes de Scholars Portal pour l’avenir de ses services en français.

 

Scholars Portal reconnaît l’importance de servir la population universitaire ontarienne dans les deux langues officielles du Canada.

 

L’histoire de Clavardez avec nos bibliothécaires
En 2011, le CBUO a lancé Ask a Librarian, un service de référence virtuel, en collaboration avec sept universités ontariennes (https://ask.scholarsportal.info/fr/). Le service offre un appui à la recherche en temps réel par clavardage aux étudiants, aux professeurs et aux chercheurs. L’utilisation du service a augmenté rapidement, et Ask a accueilli de nouveaux partenaires parmi le CBUO. Toutefois, étant donné que le service n’était encore uniquement offert qu’en anglais, les universités ontariennes ayant un mandat de services bilingues n’étaient pas en mesure d’offrir ce service de référence virtuel.

Dans le but d’augmenter le niveau de service aux utilisateurs francophones, Scholars Portal s’est associé à la bibliothèque de l’Université d’Ottawa afin de développer une version en français de Ask a Librarian. Le projet s’est concrétisé grâce à la subvention sur les langues officielles octroyée à l’Université d’Ottawa par Entente Canada-Ontario. En collaboration avec les bibliothèques de l’Université d’Ottawa, de l’Université Laurentienne et du campus Glendon de l’Université York, le CBUO a lancé en 2014 Clavardez avec nos bibliothécaires, le volet francophone du service Ask a Librarian. Pour assurer l’égalité de service entre les groupes linguistiques, un opérateur bilingue est en ligne durant chaque quart de travail.

 

Scholars Portal, en collaboration avec la bibliothèque de l’Université d’Ottawa, a lancé le volet francophone du service Ask a Librarian en 2014.

 

L’une des clés du succès du projet fut la collaboration entre Scholars Portal et le personnel des institutions membres du CBUO. Pour donner un exemple concret, une bibliothécaire de l’Université d’Ottawa a joué un rôle déterminant dans la planification et le lancement du service. Elle a géré à elle seule le service francophone entre 2014 et 2016, alors que le personnel de Scholars Portal a géré le service anglophone.

Grâce à ce partenariat, les opérateurs pouvaient obtenir une assistance en français, même si Scholars Portal n’avait aucun membre de son personnel bilingue à ce moment. En travaillant en collaboration avec une institution bilingue, Scholars Portal a également pu obtenir de l’aide avec les traductions et le recrutement des autres bibliothèques bilingues ou francophones.

En 2016, la gestion de Clavardez avec nos bibliothécaires a été confiée à Scholars Portal. Cette étape a coïncidé avec l’embauche d’un bibliothécaire bilingue à Scholars Portal pour la coordination de Ask et Clavardez. Parallèlement, le CBUO a décidé de fusionner Ask et Clavardez en un seul service de référence virtuel sous le même budget. Grâce à ce changement, Scholars Portal est ainsi mieux équipé pour fournir un soutien aux bibliothécaires travaillant sur le service.

L’histoire de Dataverse
Dataverse est une plateforme libre de dépôt de données développée par l’Institute of Quantitative Social Science (IQSS), faisant partie de l’Université Harvard, en partenariat avec une communauté de contributeur-trices internationaux. Dataverse permet aux chercheur-euses de déposer, gérer, partager, découvrir, analyser et réutiliser des données de recherche. Depuis 2012, le CBUO offre aux universités de l’Ontario une instance hébergée de Dataverse (http://dataverse.scholarsportal.info) par l’entremise de Scholars Portal. Même si Dataverse a aujourd’hui une portée internationale, ce service était offert uniquement en anglais entre 2012 et 2016.

En 2016, Scholars Portal a lancé une version bêta permettant de changer la langue de l’interface de l’anglais vers le français. Malheureusement, la version bêta n’était pas totalement bilingue :  de nombreux termes avaient été codés en dur dans la plateforme. Pour que tous les champs s’affichent dans une langue autre que l’anglais, le code source devrait être modifié.

Le progrès vers une version bilingue de Dataverse a été marqué lors du lancement de la version 4.10.1 qui a considérablement amélioré le soutien aux utilisateurs francophones. Cette version plus récente a introduit des mises à jour du projet d’internationalisation de Dataverse. Ce projet fut réalisé grâce à une collaboration entre Scholars Portal, les Bibliothèques de l’Université de Montréal et l’IQSS afin rendre Dataverse disponible en plusieurs langues, dont l’anglais et le français. Ce projet comportait deux parties principales: premièrement, le logiciel devait être modifié pour permettre l’affichage des interfaces dans des langues autres que l’anglais, une tâche majeure qui incluait l’implémentation d’une fonctionnalité permettant de changer la langue du français à l’anglais. Deuxièmement, toute la terminologie de Dataverse devait aussi être traduite. Les travaux de développement intensifs ont débuté au printemps 2018 et la version finale a été lancée le 28 janvier 2019.

 

La version française de Scholars Portal Dataverse fut réalisée grâce à une collaboration avec les Bibliothèques de l’Université de Montréal.

 

Grâce à une entente conclue entre Scholars Portal et le Bureau de coopération interuniversitaire (BCI) en avril 2019, Dataverse fut rendu accessible aux universités québécoises. Une à une, les universités québécoises mettent en place leur espace Dataverse et permettent aux utilisateur-trices de déposer les données issues de leurs recherches. En date du mois de février 2020, neuf universités québécoises, ainsi que les quatre universités ontariennes offrant des services en français, utilisent activement la plateforme.

Regard vers le futur
Dans les mois et les années à venir, Scholars Portal continuera le travail de traduction et de nettoyage des métadonnées pour ses grandes plateformes de contenu, ainsi que celui de l’amélioration de leur soutien en français. Scholars Portal a aussi commencé les préparatifs pour traduire ses guides d’utilisation. Au printemps 2018, les guides d’utilisation de Scholars Portal ont été transférés de la plateforme LibGuides à un site WordPress (learn.scholarsportal.info). Cet outil offre plus de flexibilité quant à l’affichage du contenu et permet de facilement changer la langue du site web. Quelques-uns des guides ont déjà été traduits en français et Scholars Portal prévoit continuer leur traduction en 2020.

 

Certains des guides d’utilisation ont été traduits en français, d’autres sont prévus pour 2020.

 

Un autre avenue de de changement potentielle pour Scholars Portal est sa plateforme de périodiques. Scholars Portal Périodiques est un Dépôt numérique fiable (DNF), ce qui signifie qu’il est certifié pour la préservation des articles académiques à long terme. Scholars Portal est présentement en discussion avec le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR), le consortium national de bibliothèques universitaires, pour déterminer si cette plateforme pourrait devenir un DNF national. Si Scholars Portal devenait un DFN national, sa plateforme de périodiques deviendrait responsable de la préservation numérique des revues académiques pour toutes les universités canadiennes. Dans un tel cas, Scholars Portal devra considérer les implications de l’offre de service aux bibliothèques qui sont uniquement francophones.


Kathryn Barrett occupe le poste de bibliothécaire en sciences sociales à l’Université de Toronto à Scarborough. Auparavant, elle était la bibliothécaire responsable des services de référence virtuelle à Scholars Portal. Elle a obtenu une maîtrise en bibliothéconomie et sciences de l’information de l’Université McGill.

Kara Handren est bibliothécaire aux métadonnées à Scholars Portal depuis quatre ans. Elle travaille sur des projets de chargement et de gestion de métadonnées associées aux livres électroniques, aux périodiques et aux données géospatiales. Kara a obtenu une maîtrise en sciences de l’information de l’Université de Toronto.

Sabina Pagotto est la bibliothécaire responsable des services à la clientèle et de l’évaluation à Scholars Portal depuis 2015. Elle a complété sa maîtrise en bibliothéconomie et sciences de l’information à l’Université Western en 2013. Avant de se joindre à Scholars Portal Sabina a travaillé pour le Réseau canadien de documentation de recherche (RCDR) et pour le ministère d’Affaires mondiales Canada.


Back To Top